Workplace

Crise sécuritaire : les quatre vérités du Président Traoré à la classe politique et à la société civile

Le Président du Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré, a rencontré dans l’après-midi de ce jeudi 10 novembre 2022 dans la Salle de conférences de Ouaga 2000, les représentants de la classe politique et de la société civile, selon des sources bien introduites contactées par ACTUALITE.BF. Au menu des échanges, la crise sécuritaire que connait le Burkina Faso. Le Chef de l’Etat a dit ses vérités aux participants, sans détour, appuyé par un exposé de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR).

Workplace
Annonces
Workplace

La situation est grave et demande l’unité nationale : c’est la substance du message du premier des Burkinabè aux politiques et aux OSC, lors de cette rencontre de plus de deux heures d’horloge.

Le Président Traoré a relevé que les soldats au front se battent avec abnégation et courage, mais sont remontés contre les propos démoralisant sur les réseaux sociaux. De son analyse, la responsabilité de la situation actuelle est collective, mais est davantage imputable aux acteurs politiques qui n’ont pas réussi à développer le pays et à répondre aux aspirations de la jeunesse, même si le chômage n’explique pas à lui seul l’enrôlement dans les groupes terroristes.

Enfin, le Capitaine Traoré a indiqué qu’il appartient plus que jamais à tous les Burkinabè de faire un sursaut patriotique.
Après cela, la parole a été donnée aux participants.

” Comment comptez-vous résoudre les divisions au sein de l’Armée ? “, a demandé un participant. En réponse, le chef de l’Etat a dit que l’Armée burkinabè n’est pas divisée.

Les participants ont salué l’initiative de la rencontre et le langage franc du Chef de l’Etat. Ils ont fait des propositions concrètes, tout en affirmant leur engagement à contribuer à reconquérir le territoire national.

Workplace