Workplace

Niger : Six personnes enlevées dans une attaque à Diffa

Au moins six personnes ont été enlevées, dans la nuit de lundi à mardi, lors d’une attaque attribuée à Boko Haram dans la région de Diffa, au sud-est du Niger, a appris Anadolu d’une source de la société civile locale.

“L’attaque a été menée dans le village de Lari Kanuri situé dans le département de N’guigmi, par des hommes armés appartenant probablement à Boko Haram”, a indiqué Kaka Maman Touda, membre du mouvement sécuritaire de la société civile “Urgence Diffa”, dans une déclaration faite mercredi à l’Agence Anadolu.

Les personnes enlevées sont essentiellement des femmes et des enfants, a précisé la même source, ajoutant que les assaillants ont emporté plusieurs animaux. Aucune déclaration officielle n’a été faite et aucune revendication n’a été enregistrée par rapport à l’attaque, mercredi à 13hGMT.

Le département de N’guigmi est situé dans la région de Diffa près de la zone du Lac Tchad où le groupe terroriste mène régulièrement des attaques. Depuis quelques années ce groupe s’est rendu tristement célèbre dans les enlèvements des personnes, notamment des femmes et des enfants, aussi bien au Nigéria où il est basé que dans les autres pays voisins du Lac Tchad, dont le Cameroun, le Niger et le Tchad. Le dimanche 2 juillet 2017, dans une attaque attribuée au même groupe Boko Haram, au moins 39 femmes et enfants ont été enlevés dans la localité de N’Galewa située dans le département de N’guigmi. À ce jour, ces personnes sont toujours entre les mains de leurs ravisseurs.

Agence Anadolu

Workplace