Workplace

Bobo/ Rencontre Etat- secteur privé : la transformation de l’économie nationale en débat

Bobo-Dioulasso, capitale économique du Burkina, accueille la rencontre nationale du Cadre de concertation et d’orientation pour le dialogue Etat- secteur privé. Une 4e édition qui se tient cette année du 1er au 2 octobre.
La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce vendredi 1er octobre 2021 à la Maison de la culture de Bobo-Dioulasso, sous a présidence du Premier ministre Christophe DABIRE.

Rechercher des solutions idoines et structurelles aux contraintes qui entravent le développement du secteur privé, c’est l’exercice auquel se sont soumis les participants au Cadre de concertation et d’orientation pour le dialogue Etat-secteur privé qui se tient à Bobo-Dioulasso du 1er au 2 octobre 2021. Véritable cadre d’échange, cette rencontre nationale entre l’Etat et le secteur privé permet de discuter des défis à relever pour redynamiser le secteur privé. Pour cette 4 édition, la réflexion est menée sur les défis et opportunités de la ZLECAF, la Zone de Libre Échange Continentale Africaine, pour la transformation structurelle de l’économie burkinabè.

Deux jours durant, les hommes d’affaires du Burkina et les représentants de l’Etat vont réfléchir sur le thème : « Accord de la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine (ZLECAF) : défis et opportunités pour la transformation structurelle de l’économie burkinabè.» Ce, afin de voir comment redynamiser le secteur privé burkinabè.

Le thème de la présente édition révèle d’un grand intérêt pour les acteurs du monde des affaires. Le président de la Délégation Consulaire Régionale des Hauts-Bassins, Lassiné DIAWARA, a invité le gouvernement à réunir les conditions nécessaires, afin de permettre au secteur privé d’en tirer profit.

Le changement majeur dans la rencontre de cette année, c’est le nombre réduit de participants.

Des rencontres régionales et sectorielles avaient auparavant été faites pour réduire les participants à 600 personnes au lieu de 1600, dont 200 personnes issues des structures publiques et des structures d’appui au secteur privé, et 400 personnes issues du secteur privé. Cette rencontre nationale intervient donc après celles tenues dans les 13 régions du Burkina Faso.

L’état de mise en œuvre des recommandations de l’édition 2020 a été présenté par le ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat.

Gibran Millogo, correspondant de ACTUALITE.BF dans la région des Hauts-Bassins

Workplace