Workplace

Bénin: neuf médicaments antipaludiques interdits pour non-conformité

Dans une note d’information émise vendredi à l’intention du corps médical béninois et rendue publique samedi, l’Agence Béninoise de Régulation Pharmaceutique (ABRP) a ordonné le retrait de « lots de spécialités antipaludiques » jugés non-conforme.

Workplace
Annonces
Workplace

Le directeur général de l’ABRP, le Dr Yossounon Chabi, a indiqué que cette décision fait suite à une série d’analyses effectuées par l’agence Nationale de Contrôle de Qualité des Produits de Santé et de l’Eau (ANCQ). l’ABRP précise que les examens ont été faits sur des médicaments prélevés dans des officines de pharmacie dans tout le pays.

Workplace

Au total, neuf médicaments sont visés par la mesure. Ils ont tous pour principes actifs, la quinine sulfate, la quinine dihydrochloride, la quinine dihydrochlorydrate et l’Artéméther.

« Je voudrais inviter tous les établissements pharmaceutiques et toutes les structures sanitaires à retirer de leurs stocks, les boites des lots susvisés et à les retourner, sans délai, aux sociétés de Grossistes Répartiteurs pour les dispositions qui s’imposent », écrit le Dr Chabi dans sa note d’information.

Le message est adressé entre autres, aux différents ordres des professionnels de la santé, aux fabricants des produits concernés, aux associations de consommateurs au Bénin, et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

D’après le Programme national de Lutte contre le Paludisme (PNLP), la maladie reste la première cause de consultation et d’hospitalisation et de décès chez les enfants de moins de cinq ans.

Le PNLP rapporte qu’en 2020, le Bénin a enregistré 2 289 948 cas confirmés de palu dont 2 450 décès. La maladie a tué 1 966 enfants de moins de 5 ans.

Agence Anadolu

Workplace