Workplace

Attaque de Bourzanga : le bilan de la riposte de l’Armée burkinabè, appuyée par Barkhane

Les opérations de sécurisation se sont poursuivies toute la journée du samedi 21 mai 2022 suite à l’attaque terroriste qui a visé le détachement militaire de Bourzanga.

Workplace
Annonces
Workplace

Le bilan actualisé fait état de 05 soldats tombés et 10 blessés. Côté ennemi, 35 corps de terroristes ont été dénombrés. Un important lot de matériel a également été saisi (un véhicule blindé et 02 véhicules pick up armés, de l’armement individuel et collectif, des munitions, une quarantaine de motos, des moyens de communication, etc).


En rappel, cette riposte a été possible grâce au courage et à l’engagement des militaires du détachement qui ont combattu jusqu’à l’arrivée de l’appui air. En effet, l’intervention de l’hélicoptère Mi24 de l’Armée de l’air du Burkina Faso, ainsi qu’une patrouille de chasse Mirage 2000 de la Force Barkhane, qui a décollé de Niamey, ont permis l’interception de certains éléments qui tentaient de s’échapper. Les opérations de ratissage et de sécurisation ont été soutenues par l’engagement d’un avion ISR CESSNA nigérien et le transfert des blessés opéré conjointement par les moyens air de l’armée de l’air et de la TF Sabre.


A l’issue des opérations de ratissage, l’unité s’est réorganisée et les hommes sont plus que jamais déterminés à poursuivre la mission dans la vision définie par le Chef Suprême des Armées.

Source : État-major général des Armées

Workplace