Workplace

[Tabaski 2021] A Ouaga, l’Imam Abdallah Ouédraogo appelle à l’union nationale contre le terrorisme

A la Place de la Nation de Ouagadougou, ils étaient nombreux, les musulmans venus célébrer la prière de l’Aïd el-Kebir, ce mardi 20 juillet 2021. C’était en présence de plusieurs personnalités religieuses, coutumières et politiques. Adorations, prières et sermon étaient au rendez-vous.

Dans son sermon, Abdallah Ouédraogo, l’imam de la prière du jour, a rappelé l’historique de la fête de Tabaski. Selon lui, tout est venu d’une totale soumission de Abraham à Dieu, commémorée par la suite à travers le sacrifice du mouton.

L’Imam Ouédraogo a aussi expliqué qu’à défaut de pouvoir sacrifier un mouton, les fidèles peuvent s’unir à sept pour sacrifier un bœuf ou un chameau. Quant à ceux qui n’ont aucune possibilité, il les a rassurés que le prophète Mohamed (Paix sur Lui) avait déjà sacrifié l’animal au nom de tous les musulmans qui n’ont pas les moyens de le faire.


Abdallah Ouédraogo a par ailleurs appelé à l’union nationale, dans le but de vaincre le terrorisme.

Parmi les personnalités présentes à la prière, figuraient le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, et le ministre d’Etat chargé de l’Administration territoriale, Clément P. Sawadogo.


Le président de l’Assemblée nationale a dit être venu prier pour la paix au Burkina Faso. « Il nous appartient à tous de faire un bloc autour de nos forces de défense et de sécurité. Il nous appartient également de sortir de notre esprit, les divergences politiques », a-t-il déclaré.

M. Sakandé a ajouté : « Nous lançons un appel aux hommes politiques. C’est parce qu’il y a un pays, un peuple, des hommes qui vont déposer des bulletins dans les urnes, qu’ils sont politiques… Je lance un appel à tous ces Burkinabè, de savoir raison garder, au niveau des radios, des réseaux sociaux, au niveau des différents médias.».

Après la prière, l’Imam a procédé à l’immolation de son mouton, puis a invité tous les musulmans à rentrer à la maison et faire autant.

Workplace