Workplace

Tin-Akoff : 13 civils tués dans une attaque

Au moins treize civils ont été tués dans la nuit mardi à mercredi, dans une attaque perpétrée par des “individus armés non identifiés” dans le village de Adjararay dans la commune de Tinakoff, dans la province de l’Oudalan dans la région du Sahel burkinabè, a appris mercredi l’Agence Anadolu de sources sécuritaires locales.

“Plusieurs individus armés ont fait irruption dans le village d’Adjararay et ont ouvert le feu sur les populations tuant au moins 13 personnes”, indique la plateforme de suivi des attaques terroristes “Sahel Security”.

L’attaque a également fait des blessés et a engendré des déplacements de populations, selon une source locale.

Un élu local a pour sa part déploré l’attaque dans un message publié sur les réseaux sociaux indiquant que le bilan pourrait s’alourdir au regard de l’ampleur des dégâts.

L’attaque est survenue quelques heures après une autre qui a visé une position des volontaires pour la défense de la patrie (VDP), des supplétifs de l’armée dans la commune de Pissila dans le Centre-nord du pays.

Quatre VDP, portés disparus suite à cette attaque, sont toujours recherchés.

Avec l’Agence Anadolu

Workplace