Workplace

Mali : un village assiégé par des terroristes, 10 mille habitants en otage

Des hommes armés continuent d’assiéger le village de Dinangourou situé dans la région de Mopti, au centre du Mali, a appris Anadolu de sources médiatiques et de la société civile locale.


“Le village de Dinangourou est sous embargo des présumés jihadistes depuis le 2 mai dernier”, a rapporté jeudi la radio “Studio Tamani” (indépendante), ajoutant que dimanche dernier, cinq jeunes villageois ont été tués par les hommes armés assiégeant le village, alors qu’ils tentaient de s’approvisionner en vivres dans un autre village voisin.

“Ce sont plus de 10 mille personnes qui sont prises en otage à Dinangourou, car ne pouvant plus quitter le village de peur d’être tuées”, a indiqué Djougal Goro, président de l’Assocition des ressortissants de Dommo, une organisation de la société civile locale, dans une déclaration à l’Agence Anadolu.

“Il y a des personnes qui ont tenté d’aller travailler hors du village, mais les hommes armés les ont interceptées et tuées”, a-t-il déploré, ajoutant que “les populations de Dinangourou sont en situation de détresse et appellent au secours des autorités maliennes”.

Les autorités régionales et centrales ne se sont pas exprimées sur la situation et la population assiégée est difficilement joignable, craignant des représailles.

Ce n’est pas la première fois que des hommes armés assiègent un village dans le centre du Mali.

En 2020, le village de Farabougou, situé dans la région de Ségou, a été assiégé pendant plusieurs mois par des hommes armés, empêchant tout déplacement des populations vers d’autres contrées.

La situation humanitaire du village était devenue si inquiétante que l’armée malienne a dû mener plusieurs opérations de largage des vivres et des médicaments aux populations en détresse.

Le blocus n’a pu être levé que grâce à une médiation menée par le Haut conseil islamique du Mali.

Agence Anadolu

Le titre est de ACTUALITE.BF

Workplace