Workplace

Le Bitcoin augmente de 1,6 % sur fond d’appréhension face aux décisions chinoises

Le cours de la cryptomonnaie “Bitcoin” a augmenté, en ce mercredi, dans l’attente des effets d’une interdiction chinoise de la cryptomonnaie.

Le géant chinois du commerce électronique Alibaba a cessé de vendre des appareils de minage de bitcoins en Chine.

Alibaba a annoncé, dans la journée du mardi, dans un communiqué qu’il retirerait les équipements de minage des Bitcoins de ses plateformes, après l’interdiction de la vente de ces types de matériels et logiciels par la Banque populaire de Chine.

Les cryptomonnaies ont été affectées depuis jeudi dernier, sur fond de répression, exercée par la Banque populaire de Chine, contre l’industrie des cryptomonnaies, empêchant les entreprises de cryptomonnaies de traiter avec des clients de Chine continentale.

La Banque populaire de Chine a déclaré que toutes les activités liées à la cryptomonnaie sont illégales en Chine, y compris des services tels que l’offre de négociation et de compensation d’actifs numériques, et l’émission d’actifs numériques et de produits dérivés.

À 08 h 03 GMT, le cours de la cryptomonnaie la plus populaire au monde s’est échangé avec une hausse de 1,67 % sur une base quotidienne à 42 480 dollars l’unité.

La valeur marchande totale de la devise a atteint les 798,667 milliards de dollars, avec un total de 18,829 millions d’unités échangées sur un total de 21 millions d’unités disponibles sur le marché.

En ce qui concerne les autres cryptomonnaies, “Ethereum”, la deuxième plus grande cryptomonnaie au monde en valeur marchande, après Bitcoin, a augmenté de 1,03 % à 2 931 dollars l’unité, avec une valeur marchande totale de 344,26 milliards de dollars.

La cryptomonnaie Tether s’est établie au niveau d’un dollar, avec une valeur marchande de 68,48 milliards de dollars.

La valeur marchande du total des cryptomonnaies est passée à 1 878 mille milliards de dollars, répartis sur 12 190 cryptomonnaies, négociées sur 414 plateformes, d’après les chiffres de la plateforme CoinMarketCap.

Les cryptomonnaies n’ont pas de numéro de série et ne sont pas soumises au contrôle des gouvernements et des banques centrales, comme les monnaies traditionnelles, mais leur utilisation demeure confinée aux seules transactions sur Internet, sans réelle existence physique.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour

Agence Anadolu

Workplace