Workplace

Koudougou : les travailleurs domestiques à l’école du syndicalisme

Le Syndicat National des Employés de Maison et de Gardiennage du Burkina Faso (SYNEMAG-B) a organisé 48h de recrutement et de formation en syndicalisme au profit des travailleurs domestiques à Koudougou, dans le Boulkiemdé. C’était ces 05 et 06 juin 2021.

C’est plus de 60 travailleurs domestiques (gardiens de maison, baby-sitters, servantes…) de la province du Boulkiemdé, qui ont bénéficiés d’une formation en syndicalisme. Cette initiative du SYNEMAG-B entre dans le cadre d’une politique d’expansion du syndicat dans toutes les localités et, surtout, dans les zones regroupant une grande population de travailleurs domestiques.
Ainsi, le Secrétaire général du syndicat, El adj Rasmané Nana, justifie le choix du Boulkiemdé par le fort taux de travailleurs et travailleuses domestiques qui sont, et qui ne connaissent pas le syndicat. Il rappelle d’ailleurs que la formation fait partie de leurs missions principales. « Nous avons pour rôle de recruter et de former les travailleurs domestiques à l’exercice élémentaire du syndicalisme», a déclaré le secrétaire général. Il a annoncé que la prochaine étape sera Pô, dans le Nahouri.

Le module de formation a été développé par un inspecteur de travail, consultant en droit du travail. «La substance de cette formation consiste à leur inculquer des connaissances sur comment mettre pied dans le syndicalisme», a expliqué Antoine Bancé, formateur du jour. M. Bancé a indiqué qu’une formation en droit du travail élémentaire a également été fournie : «Ils connaîtront ainsi les droits de licenciement, les conduites à tenir pour signer un contrat de travail…».

Les participants sont sortis satisfaits de la formation, et l’ont démontré a travers leur en adhésion massif au syndicat.

Le SYNEMAG-B a été créé en 1995 pour défendre les intérêts des travailleurs de maison et de gardiennage. Il est membre-fondateur de la Fédération Internationale des Travailleurs Domestiques (FITD) à laquelle il est affilié depuis 2012. Le syndicat est ouvert à tous les travailleurs et travailleuses de maison et de gardiennage.

Nabi BAYALA, de retour de Koudougou

Workplace