Workplace

Gabon : démission du maire de Libreville cinq mois après sa prise de fonctions

Le maire de Libreville, Eugène Mba, a confirmé jeudi sa démission de ses responsabilités à la tête de la capitale gabonaise en raison d’accusations de détournement des fonds publics qu’il a toujours démenties.

Workplace
Annonces
Workplace

Annoncée lors d’une session extraordinaire du conseil municipal convoqué par la gouverneure de la province de l’Estuaire, Marie-Françoise Dikoumba, “cette décision est motivée par le légitime souci de préserver la sérénité au sein de notre institution et de maintenir la cohésion et la bonne entente au sein de ma famille politique, le Parti démocratique gabonais, pour lequel je reste un militant discipliné et fidèle”, a-t-il dit.

La démission de M. Mba avait déjà été annoncée via un arrêté de Mme Dikoumba le 1er juin, lequel indiquait que le maire de Libreville avait présenté sa démission le 26 mai. C’est à ce titre que la gouverneure avait convoqué la session extraordinaire du conseil municipal pour notifier à tous les élus municipaux cette décision.

Cependant, l’intéressé n’avait jamais confirmé ou infirmé publiquement cette démission avant la session.

Soupçonné depuis plusieurs semaines de détournement de fonds publics, Eugène Mba a toujours rejeté ces accusations, affirmant que l’argent en question n’a jamais été décaissé. Il restera en poste jusqu’à l’élection de son successeur.

Agence Xinhua

Workplace