Workplace

Entrepreneuriat : “le Beau national” donne ses recettes à des étudiants

Le célèbre opérateur économique burkinabè d’origine canadienne, Patrick GAGNON, surnommé “le Beau national”, a animé une conférence ce 30 avril 2021 à l’Université Joseph KY-ZERBO de Ouagadougou, en prélude de sa grande conférence en entrepreneuriat qui aura lieu le 22 mai 2021 au Palais de la culture et de la jeunesse Jean-Pierre GUINGANE.

Aperçu des participants


Pour GAGNON, l’objectif de cette grande conférence est d’apprendre à la jeunesse burkinabè les secrets de l’entrepreneuriat à travers son histoire personnelle. En effet, il a échangé avec les étudiants sur comment entreprendre à partir de rien, comment se relever après avoir tout perdu. «L’entrepreneuriat est fait de hauts et de bas. En la matière, il faut se relever quand on tombe. La particularité de notre conférence, c’est de donner les astuces non seulement pour se lancer en entrepreneuriat, mais aussi pour faire face aux péripéties en la matière », a ainsi déclaré Patrick GAGNON.

Quinze participants seront tirés au sort à cette occasion pour exposer leurs projets le jour J. Le meilleur projet sera financé à hauteur de 1.000.000 de Francs CFA, en plus d’un encadrement pour la mise en place du projet.


En rappel, Patrick GAGNON est arrivé au Burkina en 2011 “sur la pointe des pieds”. Il évoluait dans le milieu du showbiz au Canada, mais a décidé de s’essayer dans le milieu aurifère au Burkina. Il connaîtra une grande réussite dans ce business, avant que des déboires ne le conduisent en prison en 2014. « Je le reconnais, à l’époque on a décidé de s’embarquer dans certains deals. On a exporté 77 Kg d’or sans payer tous les taxes», a t-il déclaré à ce sujet, avant d’ajouter : « Aujourd’hui je veux montrer à travers mon expérience qu’on peut tomber et se relever. Et aussi revendiquer la légalité dans les affaires. Car ce n’est pas toujours une bonne idée de passer par les mauvais deals »

Workplace