Workplace

Côte d’Ivoire / Orpaillage clandestin : plus de 800 sites détruits en 10 mois

La gendarmerie ivoirienne a détruit plus de 800 sites d’orpaillage clandestin et interpellé 630 personnes, sur la période allant du 14 juillet 2021 au 27 mai 2022, dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage clandestin, indique une publication officielle reçue lundi.

Workplace
Annonces
Workplace

L’opération a été menée par le Groupement Spécial de Lutte contre l’Orpaillage Illégal de la gendarmerie dans les 31 régions de la Côte d’Ivoire.

« La descente effectuée dans 223 localités de ces régions a permis de déguerpir 801 sites d’orpaillage illégal et de détruire plus de 48000 abris de fortune, 479 broyeuses, 395 concasseurs, 320 motopompes, 116 dragues, 62 tricycles et 77 motos », a précisé la gendarmerie.

Aussi, la gendarmerie affirme la saisie de «4355 sacs de minerais, 3,469 kg d’or, 288 groupes électrogènes, 207 cordeaux détonants, 75 bouchons allumeurs, 672 bâtons de dynamites, 31 fusils calibre 12, 03 bulldozers, 295 motos, 528 motopompes, 04 porte-char et 192 pelleteuses et de l’argent liquide estimé à 145 491 950 francs CFA».

Quelque 630 personnes ont été également interpellées et mises à la disposition des autorités judiciaires.

A noter que, ces dernières années, porté par la flambée des cours de l’or, le phénomène de l’orpaillage clandestin s’est propagé en Côte d’Ivoire.

Malgré les efforts du gouvernement pour réguler le secteur, l’orpaillage clandestin bénéficie de trop de complicités.

Agence Anadolu

Workplace