Workplace

Togo : recrutement de 256 enseignants pour remplacer les grévistes relevés de leurs fonctions

Le ministre togolais de la Fonction publique, Gilbert Bawara, a publié jeudi un arrêté portant recrutement de 256 nouveaux enseignants.

Ces enseignants ont été repêchés sur la liste des admis au concours de recrutement d’enseignants organisé pour le compte du ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat il y a deux ans.

Ce concours avait été organisé le 12 décembre 2020 précisément. Et d’après le ministre de la Fonction publique, dans son arrêté, ils ont été repêchés aux fins de ”nécessité de services”.

En réalité, ils viendront combler un déficit d’enseignants que le système éducatif connait depuis quelques semaines après que les autorités togolaises aient décidé de relever 150 enseignants du primaire et du secondaire de leur fonction.

À l’appel du syndicat des enseignants du Togo que le gouvernement juge illégal, ces enseignants et d’autres du Togo sont en grève depuis plusieurs semaines. Ils affirment ne s’arrêter que lorsque le gouvernement togolais prendra en considération leur plateforme revendicative.

Un bras de fer que le gouvernement togolais ne digère pas et a décidé de sanctionner les meneurs. Ils sont relevés de leurs fonctions puis mis à la disposition de l’administration publique. Ils sont appelés à faire valoir leur droit de retraite.

Les nouveaux enseignants sont immédiatement mis en formation pour leur imprégnation pédagogique et devront être déployés très prochainement.

Agence Anadolu

Workplace