Workplace

Risque d’insurrection : « Attention, pas de massage pour Tahirou !»

Le calme semble revenu au Sénégal. Affaire Sonko. Qui pouvait croire qu’un petit massage au dos  pouvait amener une grosse bagarre dans le pays ? N’est-ce pas une fenêtre de l’enfer qui s’est ouverte au Sénégal ? Oui, sûrement !  Une des fenêtres de Bado. Et si Bado dit quelque chose, il faut peut-être le croire. Sauf lorsqu’il annonce sa propre mort.

Tenez, si Bado dit que Tahirou est intelligent comme Sonko, il faut le croire.  Dans les salons de massage de Ouagadougou, on doit inscrire : « Attention, pas de massage pour Tahirou ». Parce que, un jeune opposant qui est arrivé troisième à la présidentielle, et qui est ami aux rastas, il peut amener les gens dans la rue. C’est sûr ! Surtout si Carlos est là. Oh, Carlos, la sainte peur de Bado !

Si Tahirou et Carlos sont restés à l’opposition, c’est qu’ils ont un plan pour accéder à Kossyam. Mais lequel ? Peut-être Bado en sait quelque chose.

Workplace