(A lire à haute voix. Les fautes font partie du style d’humour.) On dirait un vayou. Tout un zonorable dépité qui se compogte coimme un raabiiga pour gater un réunion de oppodition. Vairment, le Bourkina est tombé bas. Dans le bon vié temps, ce type ne pouvait mième pas être chef de gare. Et woilà que le pouvoir de le ...

(A lire à haute voix / Les erreurs font partie du style d’humour) Bilaisse Compaoré a envoyé son fille Guémila avec une lettre à le perzidence du Faso. C’est coimme dans anchien temps, quand un Kaosweogo en Codivare donne lettre pour ses parents au villaze. A l’époique, on disait que avant de ouvrir la enveloppe de la lettre, il faut ...

(A lire à haute voix / Les fautes font partie du style d’humour) Sandaogo sontait convainqui de le combat qu’il miène. Il a dit à le minitaire : “Chez Louis qui se bat pour quelque soge, c’est pour Louis la soge. Oubein? Virai ou faux?” Le pérzident a raison. Woilà que Bilaisse se sontait battu pour sa soge, et Eddie ...

(A lire à haute voix) Bilaisse venira. Bilaisse ne venira pas. Ce pas fini? Il manze son tô aviec Santal Compaoré depouis ce zeudi nouit sous la pluie, à Ouaga démil. Lui et Roik vont se verra demain. Tout ça pour ça! Celui qui dit de ne pas mourir pour un polontichien a raison. Ils finit par se entendre, coimme ...

(A lire à haute voix / Les fautes font partie du style d’humour) Ze sontais en train de regagder la télvigion, et pouis z’ai vu que le pérzident Sandaogo a rencontré le ancien perzident Jammatiss Ouédraogo et Roick Marc Kiristain Kaboré. M’Ba Missel Kafando a dit que comme y a la pluie, il va labourer son champ à Komsilga. Que ...

(Lire à haute voix) Si on a expilqué toi la démarse de la taranzition et tu as comprend, c’est que tu as fort. Saque marcerdi, tous les DG et leurs femmes et leurs maitiresses sont assois devant la télé pour voir s’il est revoqué avec effiait immédiat. Du coup, aucun DG ne tarvaille encore. Leurs sefs de sorvices ne tarvaille ...

(Lire à haute voix) Si ça continue coimme ça, on va finira avec le terroriche. Je ne dira pas coimme Paul Kaba Kiiba que ça va sera dans six mois, mais ça va aller. Avant avant, le terroriche lime et s’en vont boire le thé. Maintenant, ils n’ont mième pas le temps de démarrer leurs montos. Barvo à nos minitaires. ...

Vairment, le Bourkinabè aime une soge et son contiraire. Quand Bassoilma marsait pour diminier le pirix de nourriture, ils ont dit : “Il va brulera le pays. Il faut inion sacrée”. Bassoilma a mième envoyé dans la televigion, de l’arrasside de ses zamis Bissa, le cube mazzie, le dour’huile, pour montrer que le vie a deveni sèr. Maintenant, Bassoilma a ...

(A lire à haute voix) On va finira par retoug-ner à le vélo pour circuler dans Ouagdougou. Walaï! 100 francs sur le litre de carbirant! Ça fait 2 boules de kimapousse pour moi, ou bein un calebasse de dolo chez Nopoko. As-ce qu’on va s’en sogtira? Bon, le mième zour de consail des ministres, le gouveg-nement a dit que miss ...

(A lire à haute voix) Ceux qui regagdent Fehebook et Tik Toik ont dit qué y a des fille infulyancheuses afirkaines qui manzent le n’impogte quoi de les hoimmes à Doubaï. Elles sont dévéni cabinou chez des miniadaires là-bas. Karissa! Le infulyancheuse, c’est un quelqu’un femme qui n’a pas de mari zénéralement, mais qui montre aux autres comment zérer l’amour. ...