Workplace

Réconciliation nationale : une délégation de la CRNR chez Zéphirin DIABRE

Le Ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale, Zéphirin DIABRE, a rencontré ce lundi 15 février une délégation de l’ancienne Commission de la réconciliation nationale et des réformes (CRNR), conduite par le président de ladite commission, Monseigneur Paul OUEDRAOGO.

C’est une séance de travail sur demande du Ministre d’Etat Zéphirin DIABRE, qui aura duré deux heures.  Huit membres de l’ancienne CRNR, organe installé sous la Transition, étaient à la rencontre. Ce sont, entre autres, Monseigneur Paul OUEDRAOGO, Archevêque de Bobo-Dioulasso ; Maître Guy Hervé KAM, avocat ; Edouard OUEDRAOGO, fondateur du journal L’Observateur Paalga ; Martine YABRE, leader d’OSC.

Au sortir de l’entretien, Monsieur Paul OUEDRAOGO a confié à la presse que les échanges ont porté sur le travail mené par la CRNR :  « Nous sommes venus échanger avec le Ministre d’Etat sur ce que nous avons partagé entre nous au niveau de la CRNR, où nous avons eu à écouter beaucoup les Burkinabè au sujet des suggestions qu’ils faisaient pour les réformes ; où nous avons eu également à écouter un certain nombre de victimes… »

Mgr OUEDRAOGO a rappelé que la CRNR comportait cinq sous-commissions chargées respectivement de la vérité, la justice et la réconciliation, les réformes institutionnelles et politiques, les réformes du code électoral, la gestion des finances publiques, et la gestion des médias.

La Commission a travaillé pendant six mois à enregistrer plus de 5000 dossiers qu’elle a transmis au Haut-Conseil pour la Réconciliation et l’Unité Nationale (HCRUN), une institution créée sous sa recommandation.

Le Ministre d’Etat pourra contacter le HCRUN pour prendre connaissance des dossiers transmis par la CRNR et qu’il a traités, a laissé entendre Mgr Paul OUEDRAOGO.

Workplace