Workplace

Quand tu as mouru pour un polontichien, ton mort c’est cadeau

(A lire à haute voix) Bilaisse venira. Bilaisse ne venira pas. Ce pas fini? Il manze son tô aviec Santal Compaoré depouis ce zeudi nouit sous la pluie, à Ouaga démil. Lui et Roik vont se verra demain. Tout ça pour ça!

Workplace
Annonces
Workplace

Celui qui dit de ne pas mourir pour un polontichien a raison. Ils finit par se entendre, coimme deux adiltes qui se sont vus nus.

Mais si je étais perszident Sandaogo, Walaï, même si c’est rézidence sourveillée légère, puis libegté porvisoire, je allais m’entendre avec Bilaisse pour faire.

C’est impogtant, à cause de pasqué Sandaogo veut ramener le entendement au sein de la nachion. Sinon, bonzour les porblièmes. Car, ça va diviser tout la monde, coimme le pervient Doctère Rasablga.

En tout cas, je soutayen tout ce qui peut améner la paix. La joustice aussi amène la paix, et le impunité la bagarre. Ça c’est kilaire!

Dessin : Timpous

Texte : M’Ba Rabi

Workplace