Workplace

Opération conjointe Burkina-Niger : 100 terroristes neutralisés et du matériel saisi

Les Forces armées burkinabè et nigériennes ont effectué une opération anti-terroriste, depuis le 10 juin 2021. Cette action dénommée « Opération Taanli », était menée à la frontière entre les deux pays. Un bilan de 100 terroristes neutralisés a été conjointement communiqué par les deux pays.

Workplace
Annonces
Workplace
Le matériel saisie

« Taanli » signifie “Alliance”, “Cohésion” en langue Gulmancema. L’opération a été planifiée par un état-major conjoint Burkina Faso-Niger, et conduite par des unités opérationnelles des deux pays. Elle a mobilisé des forces terrestres et aériennes des deux pays, avec l’engagement de plusieurs centaines d’hommes.

L’opération a couvert les localités de Dori, Mansila et Diapaga au Burkina Faso, et les localités de Téra, Torodi, et Tapoa en passant par les points triples Burkina Faso-Mali-Niger et Bénin-Burkina Faso-Niger.


Le bilan non exhaustif de l’opération Taanli fait état, selon le communiqué conjoint, de plus de 100 terroristes neutralisés, de l’armement (armes de guerre et fusils de chasse) récupérés ou détruits, et des moyens roulants détruits (une centaine de motos et des véhicules).
L’opération a également permis de saisir du matériel de fabrication d’IED (barres d’explosifs, acides sulfurique, cordeaux détonants, etc), et de récupérer du matériel de communication.

Workplace