Workplace

Mali : Bah N’Daw rencontre les responsables du M5-RFP

Le président de la Transition malienne, Bah N’Daw, a rencontré, jeudi, les dirigeants du Mouvement du 5 juin et Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), le principal mouvement d’opposition au Mali composé des partis politiques et des organisations de la société civile.

“Le président de la Transition, S.E.M Bah N’Daw, chef de l’État, a reçu en audience, ce jeudi 06 mai au palais de Koulouba, une délégation du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), conduite par son président Dr Choguel Kokala Maiga”, a rapporté le site officiel d’information de la présidence malienne.

“Cet entretien s’inscrit dans le cadre du dialogue social avec les forces vives de la Nation”, a ajouté la même source, précisant que la rencontre s’est déroulée en présence du premier ministre, Moctar Ouane, et du ministre de la Justice, Mohamed Sidda Dicko.
Dans son intervention, le président du comité stratégique du M5-RFP a fait part des exigences de son mouvement portant entre autres, sur la lutte contre la corruption, l’audit du patrimoine foncier de l’État, la révision consensuelle et inclusive de la constitution et la sécurisation du territoire.

“Le président Bah N’Daw a saisi l’occasion pour solliciter l’accompagnement du M5-RFP pour la réussite de la transition”, a rapporté le communiqué de la présidence.

Composé de partis politiques et d’organisations de la société civile, le M5-RFP constitue le principal mouvement d’opposition au Mali. Il a été à l’avant-garde du vaste mouvement populaire contre l’ancien régime du président Ibrahim Boubacar Keita. Après le coup d’État du 18 août dernier et estimant n’avoir pas été véritablement impliqué dans le processus de la Transition, le M5-RFP a refusé d’intégrer les organes de cette Transition notamment le gouvernement et le Conseil national de Transition. Depuis, il dénonce régulièrement les actes posés par les responsables de cette Transition, particulièrement dans le cadre de nouvelles réformes pour la mise en place de nouvelles institutions démocratiques.

Le M5-RFP a même appelé les Maliens à renouer avec les manifestations de rue dès la fin du mois de Ramadan en cours.

Agence Anadolu

Workplace