Workplace

Lutte contre le terrorisme : le couvre-feu prolongé de 60 jours dans l’Est

Le gouverneur de la région de l’Est, le Colonel Saïdou T. P. Sanou, a annoncé vendredi dans un communiqué, la prolongation du couvre-feu instauré dans cette région dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, pour une durée de 60 jours allant du lundi 30 août au jeudi 28 octobre 2021.

Le communiqué précise que dans la ville de Fada N’Gourma, la capitale régionale, le couvre-feu sera appliqué de 00 h00 à 04 h00 du matin, et pour les autres localités de la région, de 22 h00 à 04 h00 du matin.

En outre, les violences ont poussé quelque 17 500 personnes à quitter le Burkina depuis le début de l’année en cours, selon l’ONU.

Depuis 2019, plusieurs régions du Burkina sont placées régulièrement sous état d’urgence.

Le 24 juin dernier, l’Assemblée nationale a voté la loi portant prorogation de l’état d’urgence dans 14 des 45 provinces que compte le Burkina Faso, afin de faciliter la lutte contre le terrorisme.

Les régions concernées par la mesure sont la Boucle du Mouhoun (Nord-est), le Centre-Est, l’Est, les Hauts-Bassins (Ouest), le Nord et le Sahel, où la situation sécuritaire se dégrade quotidiennement.

Vendredi, les ministres en charge de la Défense et de la Sécurité ont présenté à Ouagadougou une nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme, élaborée en vue de permettre une lutte optimale et plus efficace contre la menace terroriste.

Avec l’Agence Anadolu

Workplace