Lutte contre le paludisme et la dengue : le ministre Kargougou lance la campagne de destruction des gîtes larvaires dans la ville de Sya

Le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Dr Robert Kargougou a officiellement lancé ce 22 juin 2024, la campagne des activités de pulvérisation pour la destruction des gîtes larvaires à Bobo-dioulasso dans la région des Hauts-Bassins.

C’était présence du ministre Roger Baro en charge de l’environnement et Amadou Dicko en charge des ressources animales ainsi que les autorités administratives de la région.

Annonces

À l’entame des travaux, Dr Mohamed Ouattara, Médecin chef de district (#MCD) de Do, a expliqué le choix du district pour le lancement de la campagne, car il a été le district le plus touché de la région en 2023.

L’Infirmier chef de poste du Centre de santé et de promotion sociale (#CSPS) de Belle Ville, a expliqué l’importance de l’implication de la population dans la lutte contre le paludisme et la dengue en contribuant à rendre le cadre de vie propre. Pour lui, c’est louable que les membres du gouvernement se mobilisent pour donner l’exemple mais chacun devrait contribuer à la lutte.

Pour le ministre Kargougou, la dengue et le paludisme sont des maladies à transmission vectorielle qui se transmettent par des moustiques. En effet, ces moustiques se développent dans les environnements qui ne sont pas sains, a-t-il signalé.

Il a également souligné que, pour apporter une réponse efficace à ce problème lié à la dengue et au paludisme, le gouvernement sur les hautes instructions du Chef de l’État, a décidé véritablement de prendre le taureau par les cornes. C’est pour cette raison qu’il a été procédé un test sur un gîte et se rendre compte qu’il contient des larves qui après se développent pour devenir des moustiques, vecteurs provoquant le paludisme ou la dengue.

En insistant sur l’importance de l’engagement de la communauté dans la lutte, le ministre Kargougou a invité la population à s’engager réellement. Cela doit commencer par l’assainissement de tous les milieux de vie, a-t-il soutenu.
Ensuite, la destruction de tous les gîtes larvaires propices à la prolifération des moustiques, notamment tous les coins des domiciles où l’eau stagne et enfin la destruction des gîtes à travers la pulvérisation intra domiciliaire et la destruction des gîtes dans les lieux publics par les 15.000 Volontaiires nationaux et Agents de santé à base communautaire (VN_ASBC) recrutés pour la campagne.

En expliquant que les cas de paludisme et de dengue de la région sont moindre cette année à comparer à l’année dernière à la même période, le ministre Kargougou a soutenu que la situation montre que les autorités sont sur le bon chemin.

Il a en outre félicité et encouragé les VN_ASBC ainsi que les volontaires de la Croix rouge pour le travail abattu et la suite des travaux qu’ils vont mener au cours de cette campagne nationale.

𝘿𝘾𝙍𝙋-𝙈𝙎𝙃𝙋