Le ministre de la sécurité dément « l’information des militaires égorgés »

A l’ouverture d’un séminaire de sensibilisation des journalistes sur la cybercriminalité ce mardi 10 août 2021 à Ouagadougou, le ministre de la sécurité, Maxime Koné, a démenti l’information véhiculée sur les réseaux sociaux depuis ce 09 août 2021, selon laquelle des militaires auraient été enlevés et égorgés sur l’axe Koupéla-Fada. Le ministre a dénoncé les agissements de certains activistes qui sèment la psychose par la désinformation.

Dans le même registre, le service de la communication du ministère de la sécurité a indiqué dans une note que « suite à une publication sur les réseaux sociaux d’une gravité susceptible de mettre à mal la sûreté de l’État, les services de sécurité ont procédé, le lundi 09 août 2021, à l’interpellation du sieur Zakaria Sana de Kaya aux fins d’audition pour une meilleure compréhension de ses intentions ».