Justice : l’Intersyndicale des magistrats appelle les magistrats à ne pas participer au nouveau format du CSM

Dans un communiqué daté du 23 juin 2024, dont ACTUALITE.BF a obtenu copie, l’Intersyndicale des magistrats du Burkina a appelé l’ensemble des magistrats à s’abstenir de participer au nouveau format du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), ainsi qu’aux élections du bureau prévues pour le 29 juin 2024.

Annonces

Le communiqué dit :

“Faisant suite à la lettre de monsieur le Secrétaire permanant du Conseil supérieur de la magistrature en date du 13 juin 2024 convoquant les magistrats à une assemblée élective le 29 juin 2024, l’Intersyndicale des magistrats :

Considérant que les réformes engagées n’ont pas été inclusives ;

➤ Face à la persistance du Gouvernement de Transition de remettre en cause les acquis de l’indépendance de la magistrature prévus par le Pacte national pour le renouveau de la justice ;

Invite les magistrats à s’abstenir de participer au nouveau format du Conseil supérieur de la magistrature tel qu’issu des réformes engagées.

Par conséquent, l’Intersyndicale des magistrats appelle l’ensemble des magistrats à s’abstenir de prendre part aux élections prévues pour le 29 juin 2024.

L’Intersyndicale sait chaque magistrat suffisamment lucide pour en tenir compte.”

Le communiqué a été signé par les secrétaires généraux du Syndicat Autonaume des Magistrats du Burkina (SAMAB), du Syndicat des Magistrats du Burkina (SMB) et du Syndicat Burkinabè des Magistrats (SBM).