Workplace

Justice : l’affaire Ousmane ZOUNGANA commence à livrer ses secrets

L’activiste Ousmane ZOUNGRANA a disparu du réseau social Facebook. Son dernier post sur ce site date du 14 janvier 2021. Depuis lors, silence radio. Si bien que sa consœur Aminata RACHOW a lancé une alerte sur son sort, en révélant qu’il a été arrêté. Mais que s’est-il passé au juste ?

Nous apprenons que Ousmane ZOUNGRANA, âgé de 34 ans, a été effectivement été arrêté et déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) depuis mi-janvier. C’est sur plainte de Monsieur Lucas N. DABIRE, âgé de 55 ans, et de Madame Mariéta KABORE, âgée de 50 ans, que M. ZOUNGRANA a été arrêté. Ces deux personnes ont intenté un procès contre le web-activiste en octobre 2020 pour diffamation et injures publiques.

L’écrit en question, aujourd’hui introuvable sur le « mur » de Ousmane ZOUNGRANA, accusait Monsieur DABIRE et Mme KABORE, respectivement Directeur régional et cadre d’un ministère, de traitements injustes que subiraient des agents de ce ministère en poste à Saaba. L’accusation est allée plus loin, et aurait touché la vie privée des intéressés, qui se sont sentis lésés.

Le procès devait se tenir ce mardi 09 février au Tribunal de grande instance de Ouagadougou. ACTUALITE.BF a dépêché au palais de justice un reporter qui a attendu l’ouverture du cas ZOUNGRANA toute la mi-journée, en vain.

Des sources judiciaires nous ont confiés que le procès a été reporté au 16 février prochain, parce qu’un co-accusé de M. ZOUNGRANA devrait être présent au procès.

Ousmane ZOUNGRANA utilise comme photo de profil Facebook, une image de l’acteur de cinéma américain, Kevin HART. Il publie régulièrement des opinions politiques et des commentaires sur les faits de société. A la date du 10 février 2021, M. ZOUNGRANA était suivi par 12.995 personnes sur son compte.

Charles ILBOUDO

ACTUALITE.BF

Workplace