Workplace

Guinée Conakry : Poursuites judiciaires contre Alpha Condé et 26 de ses collaborateurs (Procureur général)

Le Procureur Général près la Cour d’Appel de Conakry, Alphonse Charles Wright a donné, mercredi, des instructions aux fins de poursuite judiciaire contre l’ancien Président Alpha Condé et 26 autres dignitaires de son régime.

« Le Procureur Général instruit au Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Dixinn d’engager des poursuites judiciaires sans délai contre Monsieur Alpha Condé, Ibrahima Kassory Fofana, Amadou Damaro Camara», a recommandé Wright dans un document d’une vingtaine de pages publié mercredi.

Les poursuites annoncées font suite à une dénonciation du FNDC par la voie de ses avocats par lettre du 28 janvier 2022.

« Il résulte de son objet, les crimes et exactions présumés commis sous le régime de Monsieur Alpha Condé, ex-chef d’Etat de la République de Guinée en joignant une liste de certaines personnalités », a expliqué le document du procureur général.

Atteintes volontaires à la vie humaine notamment, meurtre, assassinat et complicité de meurtre et d’assassinat et atteintes involontaires à la vie et complicité d’atteinte involontaire à la vie et de complicité sont entre autres les faits présumés motivant les poursuites engagées d’après le document ayant comme objet ‘’Instructions aux fins de poursuite judiciaire par voie de dénonciation’’.

« Le Procureur Général est attaché à l’exécution des présentes instructions pour un procès juste et équitable conformément à la loi », a précisé Charles Wright.

Engagé à la course à un 3ème mandat, Alpha Condé avait procédé à un référendum constitutionnel en mars 2020 pour légitimer sa candidature à la présidentielle de 2020. Le FNDC qui s’est opposé à ce 3ème mandat avait déclenché, à partir d’octobre 2019, une série de manifestations fortement réprimées. Des dizaines de morts ont été dénombrés par le front anti 3ème mandat.

Alpha Condé (84 ans) a été démis du pouvoir le 5 septembre 2021 avec le coup d’état mené par Mamady Doumbouya devenu président de la Guinée qui vit une phase de transition dirigée par les militaires.

Agence Anadolu

Workplace