Workplace

Coupe CAF: SALITAS gagne avec maîtrise!


Salimata et Tasséré Football Club (SALITAS FC) a validé son ticket pour le dernier tour de cadrage de la Coupe des Confédérations CAF TOTAL 2021. C’était ce 06 janvier 2021 au stade du 04 août à Ouagadougou. Les colombes de Ouaga 2000 ont défait l’équipe soudanaise de EL AMAL ATBARA par deux buts à zéro. L’équipe burkinabè qui s’était imposée sur le score de 0-1 le 22 décembre dernier au Soudan, file logiquement vers le tour de cadrage, dernière étape avant les phases de poules de la compétition.

Workplace
Annonces
Workplace

Dans un match largement dominé par les colombes, le ton a été donné dès les premiers instants. Après un débordement sur son côté gauche, Michel Aoba prend à contre pied le gardien soudanais qui anticipait un éventuel centre du gaucher salitasien. Ce dernier envoi un boulet de canon qui nettoie la lucarne gauche du portier. On joue alors la septième minute, 1-0 pour SALITAS.
Les protégés de Ladji Coulibaly déroulent alors le jeu et s’installent confortablement dans la moitié du camp adverse. Avant la pause, Kalifa Nikièma, à la réception dun coup franc venu de la droite, porte un coup de tête ravageur qui corce l’addition pour El AMAL. Ce dernier rentre dans les vestiaires avec un retard de deux buts à remonter.


De retour des vestiaires, SALITAS imprime un tempo de maîtrise avec des incursions dangereuses des hommes comme Cheik Sidiki Traoré, Olivier Boissy et Daniel Ouédraogo à plusieurs reprises sur coup-franc. Le score reste donc inchangé jusqu’au coup de sifflet final: 2-0 pour SALITAS.

Herman Nikièma en pleine maîtrise face à l’attaque de El AMAL


Il faut féliciter le travail abattu par l’équipe burkinabè, non seulement pour la victoire, mais aussi pour le niveau de jeu proposé depuis le début de cette campagne africaine. Pour leurs deux matchs à Ouagadougou, les académiciens ont présenté une maîtrise déconcertante dans le jeu, ce qui augure de belles promesses pour la suite de la compétition. Attention tout de même à la suffisance et au relâchement! L’équipe espère faire au moins aussi bien qu’il y a deux ans, où elle avait atteint la phase de poules de cette compétition.

Workplace