Workplace

Bougouriba : les députés OUATTARA et KAM rendent déjà compte aux populations

Les deux députés de la province de la Bougouriba, Modibo OUATTARA (MPP) et Olé Alain KAM (UPC), ont organisé une journée de redevabilité à Diébougou ce samedi 20 février. 80 personnes représentants les différentes couches sociales ont participé à la rencontre.

Une vue des participants

Les députés ont expliqué aux participants le rôle, les missions et l’organisation du travail parlementaire. Ils leur ont fait un résumé des principales activités réalisées au cours de la session spéciale qui s’est achevée le 9 février dernier.

C’est la première journée de redevabilité organisée sous la présente législature. L’objectif visé par cet exercice, « dont l’ambition est de s’inscrire dans la durée » selon les députés OUATTARA et KAM, est de contribuer à l’information, à l’éveil et à l’éducation des populations. Toute chose qui pourra concourir à l’ancrage de la démocratie, selon les organisateurs.
Les échanges se sont déroulés en deux phases : l’exposé des deux députés, et la séance de questions-réponses.
Ainsi, le député Modibo OUATTARA a parlé du rôle et des missions du député, ainsi que de l’organisation du travail parlementaire.
Quant au député KAM, il a fait le point des activités menées depuis l’ouverture de la session spéciale le 28 décembre 2020, jusqu’à sa clôture le 9 février dernier.
Les deux députés ont insisté sur le fait que le député ne construit pas d’infrastructures, mais qu’il influence les projets de développement dans sa province. « Il est l’avocat de sa province et de sa région a l’hémicycle. Il interpelle le Gouvernement sur les actions dans sa province. Bref, il est l’œil et l’oreille des populations auprès du Gouvernement », ont-ils précisé.
Les participants à la rencontre ont apprécié positivement l’initiative conjointe des deux députés. Ils ont proposé que l’activité soit institutionnalisée, car c’est la première fois qu’elle est organisée dans la province, surtout dans le format de rassembler les militants de partis politiques ( UPC et MPP), des OSC et des autorités administratives et communales.
Des questions ont été posées aux deux élus nationaux. Elles portaient entre autres sur le projet de redécoupage du territoire, le projet de report des élections municipales, les raisons de la suppression de la préséance entre les vice-présidents de l’Assemblée nationale, etc.
Les députés ont apporté des réponses à ces différentes questions. Ils ont ensuite remercié tous les participants pour leur disponibilité. Les honorables OUATTARA et KAM comptent organiser régulièrement des journées de redevabilité tout au long de leur mandat.

Charles ILBOUDO, ACTUALITE.BF

Workplace