Bobo : le monument du silure sacré sera repris, selon le maire Bourahima Sanou

Inauguré le 31 décembre 2021, le monument de Bobo représentant le silure sacré, a créé une polémique sur les réseaux sociaux et dans l’opinion publique. Face à la controverse, le maire Bourahima Sanou a fait savoir que la mairie s’attelera à le reprendre dans les jours à venir.

Annonces

Le 31 décembre 2021, la commune de Bobo-Dioulasso faisait découvrir au monde entier, le monument représentant le silure sacré, symbole de la ville. Un monument dont la forme a cependant créé une vive polémique au sein de l’opinion publique. Près de deux semaines après, le maire de la commune sort enfin de son silence. “Nous avons voulu réaliser un monument qui représente le silure, emblème de notre ville et qui sort de l’eau, symbolisant ainsi Bobo-Dioulasso qui émerge, qui sort la tête de l’eau. Malheureusement, sa représentation telle que faite par certains sur les réseaux sociaux a heurté la sensibilité de Bobolais et des amis de notre ville. Nous n’avons pas de gène à le reprendre pour correspondre aux préoccupations de nos concitoyens pour lesquels nous travaillons. C’est d’ailleurs ce à quoi nous allons nous atteler très prochainement”, a fait savoir l’édile de Bobo-Dioulasso dans une déclaration dont un extrait a été publié sur son site ce vendredi 7 janvier 2022.

Gibran Millogo,

Correspondant de ACTUALITE.BF dans la région des Hauts-Bassins