Workplace

6e mandat de Idriss Déby : la colère des Tchadiens vivant au Burkina

Le Collectif de Tchadiens Indignés du Burkina Faso a animé une conférence de presse ce 09 avril 2021 au siège du mouvement «Le Balai Citoyen». Cette activité avait pour but de dénoncer le sixième mandat que brigue l’actuel président du Tchad, Idriss Déby Itno.

Le maréchal-président Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans au Tchad, brigue ce dimanche un 6e mandat qui ne devrait pas lui échapper, face à six candidats et après avoir écarté, parfois violemment, les rares ténors d’une opposition très divisée qui pouvaient lui faire de l’ombre.
Le Collectif, composé de Tchadiens vivants au Burkina, quant à lui, dénonce les limites des 31 ans de règne d’Idriss Déby à la tête du Tchad. Ses membres entendent bien contribuer à la chute du président tchadien qui, selon eux, est le coupable du sous-développement du pays. Pour ce faire, une marche-meeting est prévue pour ce samedi 10 avril devant l’Ambassade du Tchad au Burkina. « Sous le long règne sans vision de Déby, le Tchad a presque tout perdu en politique, sur le plan social et économique. La situation sociale est invivable. La vie est trop chère avec de maigres salaires abattus sous des grèves perlées », a dépeint Nzegar Masbé, membre du collectif.


Selon Douswe Bagao, porte-parole du Collectif, Idriss Deby s’est imposé par la terreur et a mis le Tchad dans une situation invivable. «Si Déby refuse de quitter le pouvoir pouvoir, nous allons rendre le Tchad ingouvernable», a t’il martelé.

Pour les élections de ce dimanche, les conférenciers du jour dénoncent déjà des fraudes organisées : «Les élections sont prévus pour le dimanche 11 avril, mais des gens ont déjà commencé à voter». Ils dénoncent également, la suppression des votes de l’étranger qui étaient pourtant effectifs lors du scrutin de 2016. Le Collectif pense, au vu de tous ces éléments, que cette élection n’est pas libre et transparent.

Lire également : Tchad : le gouvernement annonce l’arrestation d’individus impliqués dans le sabotage du processus électoral

Workplace