Workplace

Prix Kouka du RENLAC : deux petites amazones remportent les premiers prix

Le Réseau National de Lutte Anti-Corruption (RENLAC) a organisé dans la matinée de ce samedi 27 mars 2021 au CENASA, une cérémonie de remise des prix de la 14e Edition du jeu concours de bande dessinée Kouka. Ce sont 26 élèves, dont 13 du primaire et 13 du post-primaire et du secondaire, âgés de moins de 17 ans, qui ont été recompensés. Et, les meilleurs des deux catégories sont des filles.

C’est à l’issue d’un concours consistant, pour les candidats, à répondre à des questions relatives au contenu de la bande dessinée périodique “Kouka” , que les lauréats ont été choisis.

Ainsi, c’est avec une note de 19 /20 que l’élève Iman OUEDRAOGO, en classe de CM2, à l’école Saint Alain de la région du Nord, a été désignée lauréate dans la catégorie ” primaire”.

Iman OUEDRAOGO tenant son attestation

Chérifatou KASSAMBA, en classe de 5e à l’école Sainte Cécile de Dédougou, avec une note de 16 /20, a été désignée lauréate du “post-primaire”.

Le frère de Chérifatou KASSAMBA (empêchée) recevant son prix

Les résultats ont été proclamés par un jury composé de 05 personnes et présidé par Yempani LANKOANDE.

Nos deux lauréates ont reçu chacune la somme de 170.000 F CFA dont 100.000 F CFA en espèce, et 70.000 F CFA en nature, et un vélo VTT. Selon le Secrétaire exécutif du RENLAC, M. Sagado NACANABO, Ce sont au total 1119 élèves du primaire, du post-primaire et du secondaire, qui ont pris part à cette 14e édition du jeu concours, contre 2154 élèves l’année dernière, soit une baisse du taux de participation de près de 50%, liée à la crise sanitaire et à la crise sécuritaire. Il a indiqué que la première diffusion de la bande dessinée Kouka a eu lieu en 2001. Pour lui, l’objectif poursuivi par le RENLAC était de contribuer de manière ludique à la formation citoyenne de la jeunesse scolaire. A partir de 2006, la bande dessinée Kouka, s’est accompagnée d’un jeu concours, pour inciter les élèves à s’intéresser encore plus au contenu des messages véhiculés. « L’engouement que ce jeu suscite aujourd’hui chez les élèves nous encourage à maintenir le cap de son organisation », a-t-il confié.

La bande dessinée Kouka n°19, objet du concours, s’inscrit dans la continuité des journées du refus de la corruption (JNRC) 2019, qui ont porté sur le thème « transparence, redevabilité et participation citoyenne dans la gestion foncière au Burkina Faso », et de l’enquête parlementaire sur le foncier, dont les recommandations pertinentes sont toujours en souffrance. Le secrétaire exécutif du RENLAC a profité de l’occasion pour interpeller le nouveau gouvernement à faire preuve de diligence dans la mise en œuvre de ces recommandations, en procédant au retrait pur et simple des milliers de parcelles illégalement attribuées, et en engageant des poursuites judiciaires contre des ex-maires mis en cause. Il a terminé en félicitant les heureux gagnants de cette 14e édition, et en encourageant les candidats malheureux à plus d’abnégation dans le travail.

Rendez-vous est pris pour 2022, à la 15e édition.

Workplace