« Vous irez en enfer! » : un terroriste maudit le juge après sa condamnation à 21 ans de prison

Au Tribunal de Grande Instance Ouaga II, l’ouverture du deuxième dossier de jugement d’actes terroristes a eu lieu dans la matinée de ce mercredi 11 avril 2021. L’accusé du jour est poursuivi pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Le présumé terroriste n’ a pas reconnu les faits qui lui sont reprochés. Reconnu coupable, il a maudit le juge.

L’accusé a été capturé à la suite de la destruction d’une base terroriste par Barkhane à Ariel. Il avait rejoint l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS), pour des raisons visiblement financières. Ses amis affiliés vivaient mieux que lui, a-t-il avancé. Si fait qu’il a quitté le Nord Mali pour Ariel, dans le Sahel Burkinabè. La propagande parvenue à l’accusé disait que les combattants de l’EIGS seraient payés à 2 millions de francs par mois. Lui qui manquait d’argent pour le baptême de son enfant, a trouvé là une occasion en or.

Le Procureur a requis un emprisonnement de 21 ans contre le prévenu, au regard de la gravité des faits.
En réaction, l’accusé a dit préférer qu’on le tue en lieu et place des 21 ans de prison ferme.

Il a été finalement condamné à 21 ans de prison ferme, assortie de 14 ans de sûreté, et au paiement d’une amende de deux millions de francs CFA.

Un verdict mal reçu par le terroriste, qui, dans la colère, a promis l’enfer au juge. « Vous irez en enfer! » , a -t-il déclaré en indexant le président du Tribunal. Après quoi ce dernier a ordonné que l’on fasse sortir le condamné de la salle d’audience.