Volley-ball burkinabè : 39 entraîneurs décrochent leurs diplômes niveau 1 FIVB

La Fédération Burkinabè de volleyball (FBVB) a organisé du 26 au 30 août 2023, un cours d’entraîneur niveau 1 FIVB, à l’intention des encadreurs de volley-ball. La formation a été sanctionnée par la cérémonie de remise des diplômes le mercredi 30 août, avec la présence du président de la FBVB et des membres du bureau fédéral.

Présidium

Casimir Sawadogo, Président de la Fédération Burkinabè de Volley-ball, a expliqué les contours de cette activité. “Cette formation correspond à un renforcement de capacités qui existait dans notre programme d’activités de l’année… Ce sont des entraîneurs de niveau 1. C’est eux qui doivent prendre les enfants qui sont en train d’apprendre et leur montrer les rudiments du volley-ball… ”, a-t-il expliqué.

Casimir Sawadogo

Ce cours de niveau 1 dirigé par l’expert FIVB, le sénégalais Mbaye Deme, a regroupé 46 entraîneurs. Au bout des 5 jours de cours, 39 coachs ont été admis à l’examen final. Pour le premier responsable du volley-ball au Burkina, le taux de réussite est satisfaisant, “même si un taux de 100% était attendu ”.

Annonces

Remise de diplôme

L’expert sénégalais a, quant à lui estimé que le taux de réussite est très satisfaisant. “Ce n’était pas évident, mais ils (les apprenants : NDLR) ont montré de la détermination, du courage et du sérieux. Il faut féliciter les candidats, car ce n’est pas facile d’avoir ce résultat… ”, a indiqué Mbaye Deme.

Mbaye Deme

Avec ces modules délivrés, les apprenants ont pu se perfectionner sur les bases du volley-ball, notamment la tactique, l’organisation du jeu, l’organisation des entraînements, la préparation physique, etc.

Bamba Ousmane, major de cette promotion baptisée “Résilience”, a assuré que les compétences acquises seront mises en pratique. “La formation était vraiment intéressante. Nous avons appris tellement de choses… C’est vraiment une satisfaction, il nous reste seulement à mettre en place des équipes pour promouvoir notre discipline”, s’est-il réjoui.

Ousmane Bamba

La FBVB ne compte d’ailleurs pas s’arrêter là. Elle a l’intention d’accompagner cette promotion pour les prochaines échéances, qui sont les niveaux 2 et 3 FIVB, afin de donner plus de chance au Burkina de participer aux plus grandes compétitions internationales.