Workplace

Tchad : l’UA demande une transition civile et la lumière sur la mort de Déby

Suite à l’assassinat du président Idris Deby Itno, décédé la semaine dernière, le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA) a appelé à une transition rapide, pacifique, constitutionnelle et sans heurts au Tchad.

Workplace
Annonces
Workplace

Condamnant fermement le meurtre du président, le Conseil, lors de sa dernière réunion, a appelé à la nécessité urgente d’une enquête approfondie sur les circonstances entourant le meurtre, afin de traduire les auteurs en justice, selon une déclaration de l’UA samedi.

Le Conseil a également exhorté les forces de défense et de sécurité tchadiennes et toutes les parties prenantes nationales à respecter le mandat et l’ordre constitutionnel, et à s’engager rapidement dans un processus de restauration de l’ordre constitutionnel et de transfert du pouvoir politique aux autorités civiles, conformément aux dispositions pertinentes de la Constitution du pays.

Il a exprimé sa profonde inquiétude face à la recrudescence de la violence, de l’insurrection et de la rébellion, ainsi qu’à l’insécurité et aux tensions politiques accrues qui en résultent dans toute la région du Sahel, ainsi que dans les pays voisins de la région, conséquences du conflit en Libye, du rythme opérationnel croissant des rebelles, des combattants terroristes étrangers et des mercenaires, ainsi que de la prolifération des armes illicites.

Exprimant sa profonde préoccupation quant à la mise en place du Conseil militaire de transition, il a appelé à un dialogue national inclusif entre toutes les parties prenantes au Tchad, dans le but de restaurer l’ordre constitutionnel.

Le Conseil a également appelé tous les acteurs concernés au Tchad à agir de manière responsable, à contribuer à la stabilité du pays, à rester calme et à s’abstenir de toute action susceptible d’envenimer la situation actuelle.

Le Conseil a demandé à la Commission de l’UA de constituer rapidement une mission d’enquête de haut niveau, avec la participation des membres du Conseil, pour se rendre au Tchad et s’entretenir avec les autorités tchadiennes sur toutes les questions relatives à la situation, en particulier pour soutenir l’enquête sur l’assassinat du défunt président Idriss Deby Itno, vérifier les efforts déployés pour rétablir l’ordre constitutionnel, et faire rapport au Conseil dans la période de 15 jours indiquée précédemment.

Agence Xinhua

Le titre est de ACTUALITE.BF

Workplace