Tchad / Evénements du 20 octobre 2022 : amnistie générale pour toutes les personnes impliquées

Le Conseil national de la Transition (CNT) au Tchad a adopté jeudi le projet de loi portant amnistie pour toutes les personnes impliquées dans les événements sanglants du 20 octobre 2022.

Annonces

C’est ce qu’a rapporté le journal en ligne de référence au Tchad “alwihdainfo.com”, précisant que ladite loi a été votée par 145 membres du CNT, alors que 6 députés ont voté contre et deux autres se sont abstenus.

Cette amnistie intervient quelques semaines après le retour d’exil de l’opposant Succès Masra, le 31 octobre dernier, suite à une médiation du président congolais Félix Tshisekedi.

Pour rappel, le 20 octobre 2022, un grand nombre de Tchadiens avaient investi les rues de N’Djamena et d’autres villes pour protester contre la prolongation de la transition et le maintien au pouvoir de Mahamat Déby Itno pour deux années supplémentaires.

Ces manifestations ont été réprimées dans le sang, avec un bilan assez lourd de 73 morts selon les autorités et plus de 200 morts selon les ONG.

Au moins 600 manifestants ont été arrêtés, dont la plupart étaient des mineurs, avant qu’une partie ne soit libérée et une autre graciée.

Agence Anadolu