Workplace

[Tabaski 2021 à Bobo] : «J’ai prié pour les membres de nos FDS qui sont tombés» (fidèle)

Les musulmans de la ville de Bobo-Dioulasso, à l’image de ceux du monde entier, ont célébré ce mardi 20 juillet 2021, l’Aïd el-Kebir. Rassemblés à la Place Wara Wara où avait lieu la grande prière dirigée par le grand Imam de la mosquée de Dioulassoba, Siaka Sanou, ils ont prié pour la paix, la sécurité et la cohésion sociale au Burkina Faso. Ils ont également prié pour nos Forces de Défense et de Sécurité (FDS). Ont assisté à la prière, des autorités administratives, politiques et religieuses de la ville de Sya.

La prière était dirigée par l’Imam Siaka Sanou

C’est parés de leurs plus beaux habits que de nombreux fidèles musulmans de Bobo se sont rendus à la Place Wara Wara pour la grande prière de l’Aïd el-Kebir. Après les deux rakats, l’imam Siaka Sanou a, dans son sermon, invité les musulmans à faire de la culture de la paix et de la cohésion, leur prière quotidienne. Un message bien reçu par les croyants comme Ibrahim Sanou, ancien maire de l’arrondissement 6 de Bobo. « L’Imam a beaucoup insisté sur la cohésion et la solidarité pour une paix durable. Il a dit de prier pour la sécurité. C’est une période spéciale. Que le Tout-puissant accepte nos prières!», a-t-il dit à la fin de la célébration.

Ibrahim Sanou

« J’ai prié pour les membres de nos FDS qui sont tombés. Que leurs âmes reposent en paix!» : c’est ce qu’a confié, pour sa part, Badra Ali Traoré.

A propos, des éléments des FDS étaient aux côtés de leurs frères dans la foi, pour la grande prière à la place Wara Wara.

Plusieurs personnalités de la ville de Bobo, dont la ministre chargée de l’économie numérique, Hadja Fatimata Sanon, ont aussi pris part à la grande prière de la Tabaski à la Place Wara Wara. La ministre a dit avoir prié pour la paix et la cohésion sociale au Faso. « Je voudrais souhaiter une très bonne célébration à tous les musulmans du monde entier, à tous les musulmans du Burkina, et souhaiter que ce sacrifice d’Abraham nous inspire en plus du don de soi, à œuvrer pour la cohésion sociale pour le vivre-ensemble», a affirmé Hadja Fatimata Sanon.

Hadja Fatimata Sanon

Conduite par le gouverneur des Hauts-Bassins, Antoine Atiou, une délégation des autorités administratives de la Région a dit être venue apporter son soutien à la communauté musulmane, et lui demander de prier pour la paix, la sécurité et la santé au Burkina.

M. Atiou a par ailleurs salué la présence des autres religions à la prière. Parmi elles, la communauté catholique de Bobo représentée par Monseigneur Paul Ouédraogo.

Gibran Millogo, correspondant de ACTUALITE.BF dans la Région des Hauts-Bassins

Workplace