Workplace

«Somgandé» : un festival pour la promotion du bien-être de la jeune fille

L’association Nazemstaaba pour la promotion du bien-être de la jeune fille a fait vibrer la population du quartier Somgandé au rythme de la première édition de son festival portant le nom dudit quartier les 06, 07 et 08 mars 2021.

Cet événement qui est à sa première édition a pu réunir plus de 5000 festivaliers venus de l’arrondissement 4 de Ouagadougou et ses environs. Le public a été tenu en haleine par des prestations musicales de plusieurs artistes en herbe, mais également d’artistes confirmés. Et pour bien ressortir le thème du festival qui est «Prévention du VIH/SIDA et bien-être du foyer : la journée du 08 mars, un cadre d’expression», le festival a fait recours au théâtre forum pour sensibiliser les festivaliers sur le droit des femmes, et les comportements à adopter pour éviter le VIH/SIDA et les IST.

De gauche à droite, la promotrice, le parrain et la marraine


Pour Assana OUEDRAOGO, présidente de l’association et promotrice du festival, l’initiative se justifie par leur mission de promotion du bien-être de la jeune fille. Ce festival est donc un tremplin pour sensibiliser le maximum de personnes sur la question.
Le parrain, Ernest OUEDRAOGO, météorologue et résidant de Somgandé depuis 25 ans, s’est dit honoré par le choix sur sa personne pour parrainer cette première édition du festival «Somgandé». « Ce sont des jeunes qui ont la volonté de faire bouger les choses de façon positive. C’est donc naturel que les aînés que nous sommes, puissions les accompagner dans leur élan», a t-il affirmé.

une vue des festivaliers


La cérémonie de clôture du festival a connu la présence de plusieurs personnes-ressources de l’arrondissement 4, qui se sont réjouies de l’engouement autour de l’évènement. Elles se sont ainsi engagées à accompagner le projet les années à venir.

Workplace