Workplace

Sollé : le ravitaillement a enfin eu lieu, mais un camion a sauté sur une mine

Une personne a été tuée et au moins deux autres blessées, après le ravitaillement tant attendu de la commune de Sollé (Loroum) qui manquait depuis longtemps de produits de première nécessité, informe l’AIB.

Un camion a sauté sur une mine artisanale tuant une personne et blessant au moins deux autres, ajoute l’AIB qui cite une source locale.

Le véhicule fait partie d’un convoi de ravitaillement qui avait quitté la commune de Sollé le 21 avril 2022 pour Ouahigouya, après avoir déchargé son contenu.

En rappel, le 11 avril 2022, un convoi d’au moins 12 camions chargés par de produits commandés par des commerçants et des dons au profit des personnes déplacées internes, a foulé le sol de Sollé.

Parties de Ouahigouya, les cargaisons étaient composées de vivres, de carburant et d’autres produits de premières nécessités. Ce sont des populations visiblement « satisfaites » qui ont accueilli cette initiative facilitée par l’armée, selon un témoin joint par l’AIB.

Cette initiative de ravitaillement est une première pour la commune Sollé qui peine à se ravitailler en produits essentiels depuis plusieurs mois.

Depuis 2017, Sollé, chef-lieu de commune, situé à 45 kilomètres au Nord de Titao, est la cible d’attaques des groupes armés qui tentent de l’isoler du reste du pays.

Le 14 février 2022, le président du Faso, Paul Henry Sandaogo Damiba y a consacré sa première sortie pour galvaniser les troupes engagées dans la lutte contre le terrorisme, rappelle-t-on.

Avec l’Agence d’information du Burkina

Workplace