Workplace

SOFITEX : les trois défis du nouveau DG, Bobou Jonas BAYOULOU

Bobou Jonas BAYOULOU, nouveau Directeur Général de la Société des Fibres Textiles (SOFITEX), a été installé dans ses fonctions le vendredi 29 avril 2022. Nommé en conseil des ministres le 20 avril dernier, Monsieur BAYOULOU remplace Wilfried YAMEOGO qui aura passé six ans à la tête de la société. La cérémonie de passation de charges entre les deux hommes a eu lieu à la Maison de la Culture Anselme Titiaman SANON de Bobo-Dioulasso devant un parterre d’autorités et de travailleurs de la nationale du coton. Trois défis se présentent au nouveau patron de la SOFITEX.

Les invités à la cérémonie de passation de charges

Le nouveau Directeur Général de la SOFITEX a été officiellement installé dans ses fonctions par le Secrétaire Général du ministère en charge du développement industriel et du commerce, Boubacar TRAORE, par ailleurs Président du Conseil d’Administration de la SOFITEX.

Aussitôt installé, Bobou Jonas BAYOULOU doit relever trois grands défis, selon le Secrétaire Général du ministère en charge du développement industriel et du commerce. Il s’agit d’améliorer la gouvernance de la SOFITEX en vue de sa viabilité, d’améliorer les rendements à l’hectare, et de travailler à faire en sorte que la politique de transformation de la production nationale soit une réalité.

Nous devons relever ces défis en menant à bien, je veux à mieux, les missions qui nous sont assignées, afin d’obtenir des résultats probants.

Jonas BAYOULOU

Mesurant les défis qui l’attentent sur le terrain, Jonas BAYOULOU a invité ses collaborateurs à l’union sacrée afin de réussir sa mission. « Nous devons relever ces défis en menant à bien, je veux à mieux, les missions qui nous sont assignées, afin d’obtenir des résultats probants », a dit le Directeur Général entrant de la SOFITEX.

Jonas BAYOULOU (assis au milieu) mesure les défis qui l’attendent sur le terrain

Tout en louant les efforts des producteurs de coton du Burkina, Jonas BAYOULOU les a invités et encouragés à s’investir davantage « afin d’augmenter les productions cotonnières du Burkina par une amélioration accrue des rendements à l’hectare ».

Le Directeur Général sortant de la SOFITEX a, quant à lui, été félicité par ses collaborateurs. Son bilan de gestion dressé par le Secrétaire Général est jugé positif en dépit des péripéties qui ont jalonné son passage à la tête de la Société Burkinabè des Fibres Textiles.

La SOFITEX a réalisé des performances sans doute significatives. 

Wilfried YAMEOGO

Wilfried YAMEOGO a dit partir de la SOFITEX avec « un cœur léger » et un sentiment d’avoir réussi sa mission. « Grâce à vous, grâce à votre engagement, à votre foi, à votre accompagnement constant et diligent, la SOFITEX a réalisé des performances sans doute significatives », s’est-il réjoui.

Wilfried YAMEOGO, DG sortant

Wilfried YAMEOGO reste convaincu que la barque sera toujours bien tenue au moment où il quitte « la table ». Une barque que le nouveau capitaine de la SOFITEX connait bien pour y avoir passé la quasi-totalité de sa carrière. En effet, Jonas BAYOULOU a occupé au sein de la SOFITEX, entre autres, les postes de Directeur Commercial, de Responsable intérimaire de l’audit-contrôle interne et de Directeur des transports et logistique.

Né en 1964, Jonas BAYOULOU est titulaire d’une maitrise en SEG et de deux DESS en stratégie et gestion des entreprises et en monnaie et technique bancaire. Il a aussi occupé plusieurs postes de responsabilités dans sa vie active. Avant sa nomination en tant que Directeur Général de la SOFITEX, Il était le Directeur Général de la SAPHYTO, la Société Africaine de Produits Phytosanitaires et d’Insecticides.

Gibran MILLOGO,

Correspondant de ACTUALITE.BF dans la région des Hauts-Bassins

Workplace