Workplace

Situation nationale : ouverture du Dialogue politique ce jeudi

Le président du Faso Roch Marc Christian KABORE a présidé ce jeudi à Ouagadougou, l’ouverture d’une session du Dialogue politique national, regroupant l’Opposition politique et la Majorité présidentielle. Au menu des échanges, la situation nationale et les élections municipales de 2022.

Pour le président du Faso, « le dialogue politique obéit à notre commune volonté de consolider en permanence un consensus national fort sur les questions politiques préoccupantes, en vue de renforcer la cohésion des Burkinabè ».

Le Chef de l’Etat a précisé que font partie des sujets à la table du Dialogue, “la situation sécuritaire, la révision a minima du code électoral pour la prise en compte des réformes nécessaires, les votes dans des zones à fort déficit sécuritaire et ceux des personnes déplacées”.

Dans son allocution, le président KABORE a rappelé “l’odieux massacre humain” de Solhan, et a rendu hommage à la centaine de victimes. Selon Roch Marc Christian KABORE, cette situation sécuritaire appelle “notre engagement total dans cette phase initiale de la vie de la nation empreinte de défis majeurs comme la lutte contre le terrorisme, la réconciliation nationale et la réponse aux fortes attentes sociales de nos populations”.

Le Chef de l’Etat a ainsi émis le voeu que durant les trois jours de travaux, les participants se montrent à la hauteur des attentes du peuple. Il a assuré, pour sa part, de son engagement à mettre en œuvre les conclusions consensuelles qui seront issues du Dialogue.

Workplace