Workplace

Situation nationale : la chaîne de prière continue…

« Ne tombons pas dans l’indifférence qui humilie, dans l’habitude qui anesthésie l’âme et empêche de découvrir la nouveauté, dans le cynisme destructeur. Ouvrons nos yeux pour voir les misères du monde, les blessures de tant de nos frères et sœurs privés de dignité, et sentons-nous appelés à entendre leur cri qui appelle à l’aide». (Misericordiae vultus, 15). Fils et Filles de l’Eglise Famille de Dieu à Ouagadougou, une étape de notre vie politique commence, après les élections législatives et présidentielles du 22 Novembre 2020.

Dieu soit béni pour la vie de notre Nation, et pour les dirigeants que le peuple a choisis pour relever les défis actuels et futurs. C’est notre Nation que nous voulons à nouveau confier au Seigneur, à travers une prière ininterrompue, afin qu’il apporte la paix, qu’il fasse taire les armes des terroristes, qu’il protège la vie et nous conduise sur les chemins d’un véritable développement. « Seigneur vers qui irions-nous ? Tu as les Paroles de la vie éternelle » (Jn 6, 68). Avec une confiance absolue en Dieu, source de grâce et de bénédiction, le Presbyterium et le Conseil presbytéral diocésain ayant été consultés, Nous, Philippe Cardinal OUEDRAOGO, Archevêque Métropolitain de Ouagadougou, proposons et décrétons « Une reprise de la chaîne annuelle de prière d’intercession pour la Réconciliation, la Justice et la Paix au Burkina Faso », sur l’ensemble du territoire de l’Archidiocèse de Ouagadougou. « La paix est un don de Dieu et le fruit des efforts des hommes ».

A tous les fidèles chrétiens et aux hommes et femmes de bonne volonté, supplions instamment le Seigneur qui jamais n’abandonne l’homme en souffrance et manifestons notre solidarité avec les familles endeuillées et les populations déplacées. La chaîne de prière commence le 2 ème Dimanche de l’Avent (7 Décembre 2020) et se conclue solennellement avec la Naissance du Christ Jésus à Noël (25 Décembre 2021). La chaîne de prière est le fruit d’une prière communautaire, une intercession puissante qui requiert la participation de tous. Chaque paroisse ou chaque groupe est sollicité pour assurer une semaine de prière en faveur de notre Peuple en quête de Réconciliation, de Justice et de Paix véritable et durable (Cf. Schéma et Programme). « Soyez miséricordieux comme votre Père céleste est Miséricordieux » (Lc 6, 36), telle est la méditation quotidienne qui est proposée, pour accompagner notre vivre-ensemble, pour une société solidaire et fraternelle.

Ce qui est proposé, c’est d’être présent aux côtés de celui qui a besoin d’aide, sans se soucier de savoir s’il fait partie ou non du même cercle d’appartenance. Pour se faire proche et présent, il faut franchir toutes les barrières culturelles et historiques, savoir laisser de côté toutes les différences et, faire face à la souffrance et devenir proche de toute personne (cf. Fratelli tutti n° 81).

Le Pape nous demande d’être tous frères en Jésus Christ, de travailler à ce que dans nos communautés chrétiennes, et dans notre société, chacun soit le prochain de l’autre, capable de l’aimer, de l’aider, de vivre dans la paix avec lui. Daigne le Seigneur par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie nous entendre et nous exaucer !

Fait à Ouagadougou, le 29 Novembre 2020, 1er Dimanche de l’Avent 2020 

Workplace