Sénégal : Rassemblement à Paris contre le “coup d’État constitutionnel” de Macky Sall

Des membres de la diaspora sénégalaise en France se sont rassemblés sur la place d’Iéna, à proximité du Consulat Général du Sénégal à Paris pour protester contre ce qu’ils qualifient de “coup d’État constitutionnel” de la part du président Macky Sall. L’événement s’est tenu ce vendredi 9 février 2024, à 15 heures (UTC+1), comme a pu le constater le correspondant d’Anadolu, présent sur place.

Annonces

Selon les organisateurs, cette mobilisation vise à exprimer le mécontentement face aux récentes évolutions politiques au Sénégal, qu’ils considèrent comme une atteinte aux principes démocratiques.

Pour rappel, l’Assemblée nationale du Sénégal a adopté lundi soir “sans débat” le projet de loi portant report de la présidentielle du 25 février 2024, après l’évacuation forcée de députés de l’opposition. Le scrutin se tiendra le 15 décembre 2024 à la faveur d’un amendement alors que le texte initial préconisait un report de six mois.

L’article 2 du texte adopté proroge le mandat du président Macky Sall jusqu’à la passation de service avec son successeur.

Lors d’une adresse à la nation, Sall avait annoncé, samedi dernier, l’abrogation du décret portant convocation du corps électoral le 25 février 2024, annulant de facto sine die la présidentielle pour laquelle 20 candidats étaient en lice.

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a appelé, mardi 6 février, la classe politique au Sénégal à prendre “les mesures nécessaires” pour “rétablir le calendrier électoral”, au lendemain de la validation par l’Assemblée nationale sénégalaise du report de la présidentielle au 15 décembre 2024.

La Commission de la CEDEAO, qui fait part de sa “préoccupation” quant à l’évolution de la situation au Sénégal, “encourage la classe politique à prendre de toute urgence les mesures nécessaires pour rétablir le calendrier électoral, conformément aux dispositions de la Constitution” du pays, indique l’organisation sous-régionale dans un communiqué publié sur son site officiel.

Agence Anadolu