Workplace

Salamata SAWADOGO, candidate de 64 ans au second tour du Bac : « la lutte n’est pas terminée»

Elle est la plus âgée des candidats au Baccalauréat, session de 2021, au Burkina Faso. A 64 ans et à la retraite, Salimata SAWADOGO veut, à travers le défi qu’elle s’est lancé, tracer les sillons d’une vie dans laquelle il ne faut jamais désespérer. Candidate au Bac G2 au jury 428, Dame SAWADOGO a été déclarée admissible pour le second tour, après les épreuves écrites et orales du premier tour.

Workplace
Annonces
Workplace
Le jury proclamant les résultats

La sexagénaire, qui voulait décrocher son parchemin au premier tour, ne perd pas néanmoins courage. Pour elle, « la lutte n’est pas terminée, la lutte continue!».

A la retraite depuis des années, Salamata SAWADOGO a décidé de braver tous les regards et préjugés de la société, pour se présenter au Baccalauréat, session de 2021. Sa décision de passer cet examen à 64 ans est, selon elle, une manière de se faire d’abord plaisir, ensuite d’être une figure d’espoir et de persévérance pour la jeune génération.

C’est pourquoi Madame SAWADOGO invite les jeunes, surtout les filles, à faire de l’école leur priorité. « Il faut que les filles étudient jusqu’en terminale au minimum, parce que la connaissance permet de bien vivre dans la société, et d’évoluer dans l’économie, dans la politique », affirme-t-elle, dans l’attente des résultats.

Réussir au Baccalauréat série G2, même à 64 ans, un défi que Salamata SAWADOGO a décidé de relever. L’espoir est permis, même si, dit-elle, le dernier mot revient aux correcteurs.

Après plus de deux heures d’attente, vient le verdict du jury 428, où Salamata SAWADOGO a composé son BAC G2. Sur les 177 candidats en G2 que compte ce jury, 59 candidats sont déclarés admis. Salamata SAWADOGO est déclarée admissible au second tour.

Malgré sa petite déception, Dame SAWADOGO garde le moral très haut. « Je m’attendais à rentrer au premier tour, mais (…) je vais aller mieux me préparer pour venir compléter», a-t-elle dit à la fin de la proclamation des résultats.

Rendez-vous est pris pour le vendredi 23 juillet 2021 pour savoir si le défi que s’est fixé Salamata SAWADOGO sera relevé.

Gibran Millogo, correspondant de ACTUALITE.BF dans les Hauts-Bassins

Workplace