Workplace

Sahel africain : la BAD approuve une subvention pour lancer un programme énergétique

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé une subvention de 6 millions de dollars pour lancer la première phase du programme énergétique régional “Desert to Power” en Afrique de l’Ouest.

Ce programme doit contribuer à la réalisation d’un objectif global de capacité de production d’énergie solaire supplémentaire de 10.000 MW, apportant un accès à l’électricité à 250 millions de personnes d’ici à 2030, selon un communiqué de la banque publié vendredi.

L’initiative “Desert to Power”, menée par la Banque africaine de développement, a pour objectif de transformer la région du Sahel en canalisant son potentiel abondant de production d’énergie solaire au bénéfice des pays du G5 Sahel ( le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, la Mauritanie et le Niger).

Cette subvention sera attribué au Groupement énergétique d’Afrique de l’Ouest afin de mener des études de faisabilité préalables pour la construction de l’Architecture de transmission du Sahel, qui reliera les parcs solaires régionaux des cinq pays.

Le Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) recevra également un financement pour étendre ses systèmes énergétiques décentralisés dans le programme de mini-réseau régional de la CEDEAO.

Ce financement aidera également à réduire le risque énergétique des investissements en préparant les infrastructures de transmission pour relier les pays de la région du Sahel et tirer une source d’électricité plus importante de l’énergie solaire.

Il devrait, selon les projections, ouvrir la voie au commerce de l’électricité sur un marché régional. 

Avec l’Agence Xinhua

Workplace