Workplace

Rentrée fiscale : la DGI prévoit une hausse de 100 milliards pour les recettes de 2021

«La digitalisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale pour une sécurisation foncière au service du contribuable », c’est sous ce thème que la Direction Générale des Impôts (DGI) a effectué sa 6e rentrée fiscale, ce jeudi 21 janvier 2021 à Banfora. Une conférence de presse a été animée par la Direction Générale des Impôts à cet effet.

D’entrée de jeu, Monsieur Moumouni LOUGUE, Directeur Général des Impôts, a justifié le choix du thème par l’insuffisance de la prise en compte du processus de digitalisation, par les textes régissant la gestion foncière au Burkina. Alors que l’inexistence d’un système informatisé du processus de délivrance et de conservation des documents impacte négativement le processus de sécurisation foncière.


Pour le bilan de l’année fiscale 2020, le Directeur Général des Impôts annonce le recouvrement de 859,943 milliards de FCFA sur une prévision annuelle 843,88 milliards de FCFA, soit un taux de réalisation de 101,9%. En ce qui concerne les collectivités territoriales, 30,324 milliards ont été recouvrés sur une prévision de 34,13 milliards, soit un taux de recouvrement de 88,85%. La DGI se félicite de ces résultats engrangés malgré le contexte de l’insécurité et de la Covid-19.
Pour y arriver, elle a procédé par une sensibilisation sur le civisme fiscal, et la vulgarisation de l’utilisation de la plateforme ESINTAX à tous les contribuables. Elle a aussi pu compter sur le dynamisme et l’effort de l’ensemble de son personnel.


Monsieur Moumouni LOUGUE a informé les médias de la mise en œuvre de mesures nouvelles pour les perspectives de l’année 2021, pour pouvoir recouvrer 944 213 027 000 de FCFA, soit plus de 100 Milliards de plus qu’en 2020.

Workplace