Workplace

Patronat : Appolinaire COMPAORÉ exhorte les jeunes entrepreneurs à la solidarité

Le conseil national de l’économie informelle du Burkina Faso (CNEI-BF)a rendu visite au Conseil national du patronat burkinabè (CNPB) ce mercredi 07 avril 2021. Cette visite entre dans le cadre de la nouvelle dynamique du CNEI-BF qui est de rencontrer les différents partenaires dans le but d’exposer les missions du Conseil.

Workplace
Annonces
Workplace

La délégation, conduite par le président du Bureau exécutif national, Salifou NIKIEMA, a été reçue par le président du Conseil national du patronat, Appolinaire COMPAORÉ. Cette occasion a permis au CNEI-BF de présenter les membres fraîchement investis de son bureau exécutif.
Le CNEI-BF, qui est une jeune structure, justifie sa démarche comme étant une prise de contact et une demande de conseils auprès du patronat.

«Monsieur le président du patronat, le CNEI-BF est une jeune structure, et nous avons besoin de vos conseils et de votre accompagnement. Vous êtes un exemple pour nous, et l’ensemble des acteurs économiques du pays», a dit Salifou NIKIEMA à Appolinaire COMPAORÉ.
Le Président du CNEI-BF a ensuite adressé des doléances au «patron des patrons». Il a expliqué les nombreuses difficultés auxquelles le secteur informel est confronté sur le terrain, parmi lesquelles, le manque de débouchés commerciaux, l’absence de formation, et le manque d’infrastructures.

Dans son propos, Appolinaire COMPAORÉ s’est réjoui de la démarche des premiers responsables du secteur informel. Il les a par ailleurs invité à l’abnégation dans le travail : « Ce n’est pas facile, mais il faut persévérer. Il faut que les gens laissent la jalousie et se mettent au travail. Aujourd’hui, il y a beaucoup plus d’opportunités par rapport à notre temps. Pour s’en sortir, les jeunes doivent donc travailler dans la solidarité pour être plus grand». Pour pallier à certaines difficultés du secteur informel, le président du CNPB annonce l’institution d’un fonds spécial afin de résoudre le soucis d’accès au prêts bancaires causé par le manque de garanties. Il promet également la mise en place d’un mécanisme de financement des projets novateurs pour donner l’opportunité à plusieurs acteurs du secteur informel de passer au formel.


Alexis ZONGO, chargé de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes au sein du Patronat, a évoqué la question des articles de presse incriminant Appolinaire COMPAORE. «Il n’en est rien. Ce sont des informations sans fondement, nous travaillons avec nos avocats pour que la vérité soit rétablie dans les jours à venir», a t-il déclaré.

Workplace