Réglementation du secteur touristique: les nouvelles implications expliquées aux acteurs des structures déconcentrées

Le Conseiller Technique du Ministre de la Communication, de la Culture des Arts et du Tourisme, Abdoulaye DIONI, représentant le ministre d’État Jean Emmanuel OUEDRAOGO, a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier de vulgarisation du nouveau cadre juridique régissant le secteur du tourisme, vendredi 02 février 2024 à Ouagadougou.

Annonces

Organisé par la Direction générale du Tourisme, cet atelier vise une meilleure appropriation des nouveaux textes juridiques par les Directeurs régionaux de la Culture, des Arts et du Tourisme ainsi que l’ensemble des acteurs intervenants dans le processus de traitement des dossiers.

Selon le Conseiller Technique, Abdoulaye DIONI, le secteur du tourisme burkinabè est caractérisé par une amélioration constante de l’offre touristique dérivée. Cette dynamique implique de nombreuses mutations au niveau des prestations des entreprises et des acteurs touristiques afin de les adapter aux différents changements. Cette adaptation a influencé la législation et la réglementation nationale qui s’avéraient obsolètes d’où l’adoption en 2021 d’une nouvelle loi du Tourisme au Burkina Faso et de ses textes réglementaires en 2023.

Il a par ailleurs exhorté les différents acteurs impliqués dans le processus de délivrance des licences d’affaires à travailler en synergie d’actions pour une application réussie de la nouvelle réglementation touristique.

Les innovations de la nouvelle règlementation sont, entre autres, la prise en compte de nouvelles activités et de nouveaux acteurs : les établissements touristiques de loisirs (le parc d’attraction, le bar, le maquis, l’espace vert aménagé, le cabaret, la discothèque le salon de massage ), les tours opérateurs, les agences d’hôtes et d’hôtesses d’accueil, les guides communautaires, les nouvelles formes d’hébergement (les villas meublées, les appart’hotels), les nouvelles formes de restaurant (les fast-food, les pâtisseries).

Au cours de l’atelier, les participants ont eu droit à 4 communications portant sur la présentation du nouveau cadre juridique, les conditions d’obtention, de suspension et de retrait des licences d’affaires du Tourisme, la composition des dossiers des licences d’affaires, l’instruction des dossiers de demandes de licences d’affaires.

A la suite de la région du Centre, ces ateliers de vulgarisation se poursuivront dans huit autres localités que sont: le Centre -Nord, le Centre – Sud, les Cascades,’ l’Est le plateau Central , le Nord et le Sud- Ouest.

DCRP/MCCAT