Workplace

Réforme des examens scolaires : des élèves s’insurgent

Des élèves venus de différents établissements de la ville de Ouagadougou ont battu le pavé ce lundi 29 mars 2021, pour protester contre les réformes des examens proposées par leur ministère.

Workplace
Annonces
Workplace

Sous la houlette de l’Association des élèves du secondaire de Ouagadougou (AESO), les élèves ont marché dans les artères de la ville avant de se camper devant les locaux du ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales.

Reçu par le Secrétaire général du ministère, Kalifa TRAORE, les élèves ont pu transmettre leur revendications.
Dans sa plateforme, l’AESO remet en cause les réformes du baccalauréat et du BEPC entreprises par leur ministère de tutelle, mais aussi des questions telles que la hausse des frais APE.
« Nous ne voyons pas l’intérêt de transférer cette organisation du baccalauréat, s’ils disent que la valeur ne va pas changer. Donc, c’est mieux de le laisser à sa place… L’université ne sera plus accessible facilement parce qu’avant, le Bac était le passeport pour l’université, et désormais, le Bac sera conditionné», a déclaré Mahamadi OUEDRAOGO, président de l’AESO. Et d’ajouter que si rien n’est fait, d’autres actions pourraient suivre.

D’autres manifestations sont annoncées dans certaines localités du pays ce mardi 30 mars.

Workplace