Workplace

Reforestation à Kuinima : 250 plants mis en terre par Afrikan’da et le MPFK

Le groupe musicale Afrikan’da et le Mouvement pour la Protection de la Forêt de Kua (MPFK) ont organisé une journée de reboisement le dimanche 15 août 2021. Une journée au cours de laquelle, 250 plants ont été mis en terre dans la forêt de Kuinima. Cette action écocitoyenne vise à protéger l’environnement et à lutter contre la désertification au Burkina Faso.

250 plants composés d’acacias, d’eucalyptus, de melina, … mis en terre dans la forêt de Kuinima. L’initiative est du label Afrikan’da officiel, le Mouvement pour la Protection de la Foret (MPFK) et d’autres organisations de la société civile de la ville de Bobo. Selon le coordonnateur du MPFK, Moussa ZERBO, cette activité de reboisement vise à protéger et renforcer le couvert végétal de tout ce qui est forêt au Burkina. Initialement, c’est la forêt de Kua qui avait été choisie pour le reboisement. Mais cette forêt étant interdite d’accès par une décision du gouvernement, c’est finalement le site de la forêt de Kuinima, qui fait également partie de la ceinture verte de Bobo-Dioulasso, qui a reçu les 250 plants.

Le label Afrikan’da officiel et le Mouvement pour la Protection de la Foret répondent ainsi à l’appel du chef de l’Etat, Roch Marc Christian KABORE, lancé à l’occasion de la Journée nationale de l’arbre 2021, le 7 août dernier dans le village de Baolin, près de Ziniaré.

Moussa ZERBO, Coordonateur du MPFK (milieu) et les autres initiateurs du reboisement

Le président du Faso avait en effet appelé à une mobilisation générale de toutes les couches socioprofessionnelles pour la restauration des forêts et terres dégradées, afin d’assurer durablement la gestion des ressources naturelles et environnementales du Burkina Faso. « Nous nous inscrivons dans cette logique pour dire que l’environnement a besoin d’être protégé, que l’environnement a besoin que nous apportions toute notre contribution. Nous ne devons pas contribuer à détruire l’environnement; nous devons plutôt renforcer le couvert végétal», a fait savoir le coordonnateur du MPFK, Moussa ZERBO.

Les 250 plants mis en terre dans la forêt de Kuinima seront suivis et entretenus, a rassuré le coordonnateur du MPFK.

Gibran Millogo, correspondant de ACTUALITE.BF dans la région des Hauts-Bassins

Workplace