Workplace

Refondation : Zéphirin Diabré et Zembendé Sawadogo interpellent la classe politique

Dans le cadre de sa série de prises de contacts avec les partis politiques, l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a rendu visite à la Convention Nationale pour le Progrès (CNP) ce mardi 17 mai 2022. C’est une délégation de l’UPC conduite par le Président du parti, Zéphirin Diabré, qui a été accueillie par le Président de la CNP, Zembendé Théodore Sawadogo, au quartier Patte d’oie de Ouagadougou.

Workplace
Annonces
Workplace

Cette visite de courtoisie était l’occasion pour les deux partis politiques d’échanger sur les sujets de l’heure, et sur des perspectives à donner aux futurs combats politiques.

Au sortir de la rencontre, Zéphirin Diabré a remercié son hôte du jour pour l’accueil et sa disponibilité. Il a révélé la quintessence des échanges, qui se sont axés sur la situation nationale marquée par l’insécurité et l’instabilité du climat socio-politique, tout en évoquant une refondation de la classe politique. La question de la flambée des prix était également au cœur des échanges.

Zéphirin Diabré en interview

« Nous sommes des Burkinabè, nous sommes des acteurs politiques engagés, et tout ce qui touche à notre pays est un souci pour nous. Venant ici cet après-midi, notre première action est de toujours de voir, modestement à notre manière et en échangeant les idées, comment trouver des pistes pour aider à sortir de cette situation», a laissé entendre Zéphirin Diabré.

Sur le rôle de la classe politique dans un contexte de refondation, le Président de l’UPC a appelé à une introspection et à un travail organisé. « L’opinion publique est relativement sévère sur le rôle et les agissements de la classe politique. Ça appelle à un travail d’introspection de notre part. Mais pour que cela puisse se faire, il faut un travail d’organisation. Nous avons évoqué cet aspect, et convenu de plusieurs paramètres qui permettront à la classe politique de retrouver une place de choix, non seulement dans la situation actuelle, mais aussi dans l’articulation de notre société, pour mieux contribuer à la gestion des affaires de notre pays », a-t-il déclaré.

Le Président de la CNP a abondé dans le même sens, en appelant la classe politique à s’organiser pour donner sa contribution par rapport aux solutions qu’il faut donner aux différents problèmes du pays.

Zembendé Théodore Sawadogo en interview

Sur la question d’une éventuelle alliance entre les deux partis, Zembendé Théodore Sawadogo a fait savoir que cette alternative a été mise sur la table. « Nous sommes des partis politiques indépendants, chacun à sa façon de vivre et sa façon de faire… Il faut qu’on soit objectif : la gestion politique de ces derniers temps a créé beaucoup de problèmes au pays. Est-ce qu’il ne faut pas se ressourcer par rapport à tout ça, pour voir comment il faut refonder la classe politique ? », s’est-il interrogé, avant d’appeler tous les citoyens à s’inscrire dans une démarche de relecture de la situation politique.

Workplace